Bistro Transition : Quels circuits d’achat alternatifs ? Comment soutenir les producteurs locaux ? 1


10juillet-page-001Ce jeudi 10 Juillet nous présentions pour la première fois notre toute nouvelle version du Bistro Transition!

En plus de siroter une boisson ensemble nous allons essayer dorénavant de mettre en place une discussion d’une petite heure sur un thème choisi.

Pour notre première édition nous avons abordé la question de la nourriture, et nous nous sommes plus précisément demandés : quels circuits d’achat alternatifs ? Comment soutenir les producteurs locaux ?

A 18h quelques personnes du noyau dur d’Etterbeek en Transition étaient déjà présents pour réserver une grande  table, on attendait en effet une bonne vingtaine de personnes. Le ciel ne semble pas menacant… ouf, on va pouvoir profiter de la terrasse !

A 18h30 les premières personnes arrivent et aux altentours de 19h le coup d’envoi est donné !

 

Bistro Transition du 10 Juillet 2014

Une bonne vingtaine de personnes pour ce Bistro en Tansition…

Etaient présent pour nous parler des différents canaux alternatifs de distribution, ainsi que de leur expérience dans le domaine:

  • Louis, pour “Topino”
  • Vincent et Julien, pour les “GASAPs”
  • Lara, pour “la Ruche qui dit Oui”
  • Anja, pour “Herbae”
  • Elodie et Guillaume, pour “Aromatisez-vous »

 

 

Topino : plateforme de vente en ligne :


Achetez local, bio, équitable, de saison.
T
opino est une coopérative qui gère un réseau d’achats en circuit court.
Topino facilite les échanges entre tous les acteurs des circuits courts d’une même région : consommateurs, producteurs, gestionnaires de réseaux circuit court (ou ‘facilitateurs circuit court’), points de retrait et livreurs à domicile.

  • Topino permet aux consommateurs de faire leurs courses directement auprès des producteurs, de manière simple, rapide et pratique.
  • Grâce à topino, les producteurs peuvent mettre leurs produits en vente directe sur internet, sans devoir effectuer aucun déplacement.
  • Chaque réseau logistique local est entièrement géré par un facilitateur circuit court. Il est le point de contact principal des consommateurs.
  • En mutualisant certaines ressources des facilitateurs circuit court, Topino permet la collaboration logistique et économique entre eux. Topino participe ainsi au développement stable et pérenne du secteur du circuit court. »topino_illu_web

> Comment ça marche ? :

On sélectionne un point de retrait ou livraison à domicile.
On compose le panier, on valide et on paie la commande.
On se rend au point de retrait le jour dit.

Topino existe depuis 2009 et est présente en  Wallonie et à Bruxelles, avec comme point central Gembloux.
Elle propose plus de 600 produits différents (fruits, légumes, boisson, produits laitiers).
Elle dispose d’un site internet où le consommateur choisi ses produits, paie et se fait livrer sa commande au point de livraison le plus proche de chez lui. tout ceci est géré par le facilitateur, c’est lui qui part chercher les commandes directement à la ferme ou au point central de Gembloux.
Concernant les producteurs, 90% d’entre eux produisent du bio et 10% d’entre eux sont en transition.
Il n’y a pas d’obligation d’achat et pas de minimum demandé.
Possibilité de livraison à domicile.
Le producteur ne se déplace pas, c’est le facilitateur de topino qui s’en charge.
Les facilitateurs travaillent sous le statut d’indépendant. Ils se rémunèrent en prenant une marge sur le prix des produits qui sont fixés par le producteur.

> Et dans ma commune ?

Deux points de retraits à etterbeek :
Rue de pervyse, 64 – boucherie freddy
Avenue des volontaires, 44 – lasagneria

Pour en savoir plus :
www.topino.be

 

GASAP : groupe d’achat solidaire de l’agriculture paysanne :


Un gasap est un groupe de citoyens qui s’associent directement avec un producteur paysan pour acheter de façon régulière et à long terme, et ce en circuit-court, de quoi se nourrir en produits de saison de qualité. cela peut-être des légumes, mais aussi des fruits, du fromage, etc.
« Changer le monde, du moins localement » benoît prévost”Gasap-logo14

Chaque GASAP a son propre mode de fonctionnement, mais tous s’engagent à mettre en oeuvre 4 principes que le réseau souhaite promouvoir :
– l’agriculture paysanne
– le circuit court et l’économie locale : il n’y a pas d’intermédiaire entre le producteur et le groupe d’achat qui établit un contact direct avec lui.
– la solidarité entre producteurs paysans et consommateurs : le groupe s’engage envers le producteur à qui il assure un revenu et des commandes suffisantes sur une période donnée. Le contenu des paniers peut varier en fonction de la production et il n’est pas connu à l’avance.
– l’autogestion et la convivialité : le groupe est constitué de citoyens qui en assurent la gestion de manière autonome et bénévole.

Nous avions avec nous des représentants du rutabaGAS, dont les produits sont fournis par  Denis Dal (la Ferme du Trieu à Joncret).

> Comment ça marche ? (rutabaGAS)

1 panier tous les 15 jours : 11 euro le panier simple / 22 euro le panier double.
Chaque participant assure une permanence tous les 6 mois.
Dans ce GASAP on s’engage pour 6 mois (payement anticipé de 6 mois).
Il est possible d’effectuer des commandes ponctuelles (fraises, pommes de terre, jus de pommes…).
L’absence de choix du contenu du panier n’est pas perçue comme une contrainte, mais plutôt comme une opportunité pour faire évoluer les habitudes alimentaires.

> Et dans ma commune ?

A Etterbeek il existe plusieurs GASAPs:
rutabaGAS, chez GASton, le complot des chicons, GASnoisette, GAStifail, fouGAS,la revanche des brocolis….

Pour en savoir plus :
www.gasap.be

 

La Ruche qui dit Oui : plateforme de vente en ligne :


La Ruche qui dit Oui! est un service web qui donne des ailes aux circuits courts. la plateforme de vente en ligne favorise les échanges directs entre producteurs locaux et communautés de consommateurs qui se retrouvent régulièrement lors de véritables marchés éphémères”logo-article-blog_RUCHE

Le champs d’action d’une ruche se situe dans un rayon de 250 km (cela semble énorme, mais il faut noter que l’initiative vient de france, territoire plus grand que la belgique).
Une distance de 2km50 entre chaque ruche est établie.

> Comment ça marche ?

les producteurs participants à la ruche proposent des produits et en fixent le prix ainsi que le minimum de commandes à atteindre (qui évivaut à un montant minimum). A la clôture des commandes, si ce montant n’est pas atteint, le producteur annule sa livraison et les gens ne sont pas débités de leur achat.
L’inscription est gratuite et sans engagement.
Il n’y a pas d’obligation, ni de montant minimum d’achat.
La livraison est effectuée par les producteurs, il est donc possible de les rencontrer directement.

> Et dans ma commune ?

Les deux Ruches les plus proches :
Avenue des volontaires, 19: tous les 15 jours, le samedi de 11h à 13h.
Flagey – chaussée de boondael 36 : le jeudi de 17h à 19h.

Pour en savoir plus:
www.laruchequiditoui.fr

 

Herbae :

Bistro Transition du 10 Juillet 2014

Anja Van Geert, d’Herbae.


Herbae, herboristerie biologique, s’articule autour de trois axes :

– mettre en vente des herbes biologiques pour le plaisir et la santé
– cultiver des herbes dans un environnement agricole urbain
 offrir aux gens un contact avec la nature et les alternatives naturelles pour la vie quotidienne”layout_set_logo_HERBAE

Anja Van Geert cultive, fabrique et vend des mélange de thés et des plantes médicinales.
Elle est présente dans différentes ruches qui dit oui, sur certains marchés, à la ferme du Chant des Cailles (watermael-boitsfort – www.chantdescailles.be) et bientôt en partenariat avec Topino.

Pour en savoir plus:
https://www.facebook.com/herbae?fref=ts

 

« Aromatisez-vous » :


« Aromatisez-vous asbl » c’est tout d’abord, une réflexion sur la place de la nature en ville, l’envie de revaloriser les espaces publics grâce à la plantation d’aromates, de plantes sauvages et de fleurs comestibles, de rapprocher les habitants d’un quartier avec la nature et de les sensibiliser sur des thèmes comme la biodiversité, la production et la consommation alimentaire en milieu urbain, l’alimentation saine,…”Aromatiez-vous

Cette asbl promeut la revalorisation des espaces publics.
Les points de plantation mis en place par “Aromatisez-vous” sont fait pour être utilisés, entendez par là, que l’on peut se servir et cueillir les aromates et les plantes quand ils sont prêts.
Une permanence est assurée durant une année, des ateliers sont prévus, des conseils sont donnés (quelles sont les mauvaises plantes, comment récolter les graines, etc….). L’idée est qu’après cette période les habitants du quartier soient assez autonomes pour gérer le point de plantation.

> Et dans ma commune ?
Deux points “aromates” : parc Felix Hap et la cité sociale Jouët-Rey (rue général henry, 31)

Pour en savoir plus:
https://www.facebook.com/aromatisezvous?fref=ts
http://aromatisezvous.blogspot.be/

 

Questions posées aux intervenants :

– Comment ne pas mettre les producteurs en concurrence sur les plateformes de ventes ?
> Limiter le nombre de producteurs proposant le même type de produits.

– Comment se répartis le revenu de la vente ?
> Gasap : 100 % au producteur.
Ruche : 20 % pour les organisateurs de la plateforme et 10 % pour la personne qui organise la Ruche.
Topino : marge variable (cela dépend des coopératives avec lesquelles topino est en contact, la marge est calculée pour que le producteur s’y retrouve, c’est donc souvent du cas par cas).

– Quelle est la réaction des grandes surfaces  ?
> Nous avons notamment évoqué le projet “GreenCook” (www.green-cook.org).

– Qu’en est-il des labels ?
> La question des labels à été rapidement soulevée, et notamment sur le fait qu’il faut payer pour obtenir ceux-ci. ils ne sont donc pas accessibles à tous le monde.

Bistro Transition du 10 Juillet 2014

Après la discussion thématique place aux discussions plus privées !

Autres exemples de canaux de distributions : (cette liste n’est pas exhaustive !!)

Agricovert:
http://www.agricovert.be

Efarmz:
http://www.efarmz.be/panierbio

Paniers verts:
www.lespaniersverts.be

L’heureux nouveau :
http://www.lheureuxnouveau.be/

Quelques fermes et potagers de Bruxelles:
La ferme No Pilifs (http://www.fermenospilifs.be/)
La ferme du Chant des Cailles (http://www.jardindescailles.be/)
Les potages-toit (http://www.potage-toit.be/)

Jardins collectifs : (à Etterbeek)
Rue nouvelle:le long de la voie ferrée à l’arrière de l’avenue Nouvelle, entre le 173 de l’avenue Nouvelle et le pont du boulevard général Jacques.
Jardin collectif de la rue Grey (à côté du n°108)

L’association “le Début des Haricots” (http://www.haricots.org/)

Marché bio de la rue des tanneurs (à saint-gilles):
http://www.ateliersdestanneurs.be

Magasins bio, sur Bruxelles :
http://www.bioguide.be/magasins
> A Etterbeek on peut trouver entre autre :
Färm, chaussée de linhout (www.farmstore.be)
La Saga (http://www.lasaga.be/)
Essence-ciel (avenue de l’armée 13)
Be positive (http://www.be-positive.be/)

Article qui reprend les différents circuits de production cités dans cet article:
http://www.gasap.be/paniers-bio-gasap-gac-depots-de


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Bistro Transition : Quels circuits d’achat alternatifs ? Comment soutenir les producteurs locaux ?