Au fond, qu’est-ce qu’on attend ?


Une séance exceptionnelle du film est prévue ce 19 juin à 19h30 au cinema Le Stockel, à Bruxelles. Le film sera suivi d’un court atelier pour échanger sur la co-création de la Transition à Bruxelles… Plus d’infos ici

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française du nom d’Ungersheim? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement de la Transition, qui le dit. Le film « Qu’est ce qu’on attend ? » raconte comment cette petite ville d’Alsace de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.

Mais comment vous résumer l’histoire de ce village, situé à 15 km de Mulhouse, dans le sud de l’Alsace, sans commencer par décrire celui qui y porte le projet de transition, le maire, Jean-Claude Mensch ?

Fils de mineur, il a rejoint la mine à 17 ans et y a passé 35 années de sa vie professionnelle. Durant sa carrière d’ouvrier, il était militant CGT et s’est toujours opposé aux grands projets inutiles (pour le bien commun) envisagés dans sa région. C’est avec ce passé qu’à 52 ans, il devient maire d’Ungersheim. Sa compagne et lui ont un mode de vie respectueux de leur environnement, éthique et responsable. Ils sont végétariens et vivent dans une maison à basse énergie.

Pour son projet politique, il s’applique minutieusement à suivre les principes de Gandhi : la meilleure manière de faire bouger les choses, c’est de montrer l’exemple. Et il embarque ainsi toute une partie du village dans son projet de transition.

La sortie de ce film est soutenue par près de 60 partenaires en Wallonie et à Bruxelles !
Ce film est encore à l’affiche un peu partout à Bruxelles, foncez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *