Soutien aux migrants à Etterbeek? La dynamique est lancée!


Ce soir, Etterbeek en Transition et la Plateforme citoyenne organisaient une soirée de lancement de la dynamique de soutien aux migrants à Etterbeek. Première surprise, malgré la période de vacances scolaires, nous sommes en grand nombre. Plus de 40 participants! De tous âges et de tous horizons… 

Très vite, on nous demande de nous présenter et dire brièvement qui nous sommes: des hébergeuse.eur.s, des citoyen.ne.s engagé.e.s, des personnes intéressées qui viennent voir comment on peut s’impliquer, des motivé.e.s par la mise en place d’un hébergement collectif, des étudiant.e.s en recherche d’info pour leur TFE, des travailleuse.eur.s du terrain (associations, maison médicale,psychologue, avocate…), échevins et élus… et très vite on entend passer des termes qui nous semblent flous parfois « stockeuse », « dispatching », « récolte », etc. On est directement plongé dans le bain et on découvre qu’il n’y a pas que l’hébergement, que d’autres investissements sont possibles et que c’est ce dont on va nous parler ce soir! 

Delphine, Thomas et Olivier sont nos hôtes. Ils sont tous les trois etterbeekois et font partie de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés. Delphine nous retrace brièvement l’historique du Parc Maximilien et la création de cette Plateforme. En 2015, notre pays ne répond pas à son obligation vis-à-vis des personnes venues demander l’asile : les places en centre de sont insuffisantes et, vu l’absence d’une réelle prise en charge, c’est un véritable camp qui se crée dans le parc. En réaction, des centaines de citoyens se mobilisent et s’associent pour créer ensemble la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, toujours active aujourd’hui.  Dans l’urgence, une offre de repas, de soins de santé, un hébergement, des animations, un soutien psychologique ou scolaire tous âges ont été aménagés dans le Parc Maximilien. En trois ans, la Plateforme se structure et s’organise pour répondre aux différents besoins rencontrés par les personnes en parcours migratoire : scolarité, accompagnement juridique et social, espace femmes, récoltes de dons, hébergement, …

Un rapide tour d’horizon est présenté et bonne nouvelle : les possibilités de s’investir sont diverses et variées ! Héberger, accompagner, soigner, assurer les transports, interpeller les pouvoirs locaux sont autant d’actions nécessaires : chaque geste compte !

Pour en savoir plus, deux ateliers sont donc proposés aux participant.e.s : l’un sur les moyens d’interpellations des pouvoirs locaux sur Etterbeek, animé par Delphine, et un autre, animé par Olivier et Thomas sur les voies possibles pour s’investir en tant que citoyen.ne.  

Interpellation communale et hébergement collectif

La Plateforme invite les citoyen.ne.s à interpeller les pouvoirs communaux pour soutenir ses actions. Les communes disposent en effet de nombreux moyens d’action et plusieurs se sont déjà lancées sur cette voie. Lancer un hébergement collectif sur Etterbeek est par exemple une piste envisageable ! 

Un hébergement collectif, c’est quoi au juste? Il y a différents types d’hébergements collectifs. Certains sont créés en partenariat avec les autorités communales et la Plateforme, tandis que d’autres le sont entre l’ASBL et des propriétaires privés, des écoles, des paroisses, etc. qui disposent par exemple d’un bien inoccupé  ou d’un espace adéquat pour une période plus ou moins longue. En fonction des possibilités, les formules pratiques varient : elles ont néanmoins toutes pour objectif de mettre des personnes en parcours migratoire à l’abri, mission délaissée par le gouvernement fédéral. 

Les participants nous parlent de projets déjà existants sur Etterbeek, comme WEMEETT de l’Unité Pastorale Etterbeek (hébergement de 5 familles), Welcome Babbelkot (aide à la cohabitation de populations réfugiées de parties opposées) ou encore GETMO (groupe local du CNCD 11.11.11) qui a lancé l’interpellation pour la campagne Commune Hospitalière. On embraie sur cette dernière. En juillet 2017, notre bourgmestre reloge temporairement des sans-papiers dans un bâtiment privé inoccupé. Fin juin 2018, la motion « Commune hospitalière » a été approuvée à l’unanimité par le conseil communal. Celle-ci a été rédigée à la fois avec des citoyens et un représentant de chaque parti. Elle  regroupe  29  actions  concrètes destinées à améliorer l’accueil et l’intégration des migrants. Des paroles aux actes, le levier est en tout cas actionnable ! 

Comment s’investir en tant que citoyen.ne?

Thomas et Olivier nous expliquent leurs engagements, l’un en tant que bénévole, l’autre en tant qu’hébergeur via la Plateforme. On comprend très vite qu’il y a de multiples façons de s’engager. Outre le fait d’héberger soi-même, au quotidien ou selon nos possibilités (par exemple une semaine sur deux quand les enfants ne sont pas là), il est aussi très utile de proposer notre aide aux hébergeurs, comme chauffeur, pour préparer des repas, en dépannage quand l’hôte doit s’absenter, etc.

Et puis, il y a les multiples rôles en tant que bénévole au sein même de la Plateforme: cuisine, tri et distribution de vêtements, collecte de dons, présence ou animation au centre d’accueil ou dans des hébergements collectifs, soins de santé, aide dans les écoles, aide sociale et administrative, etc.  

On discute de nos attentes: rencontrer d’autres etterbeekois solidaires, créer des synergies, passer à l’action, devenir hébergeur, mettre en place un système de relais entre hébergeurs ou entre voisins, aider les hébergeurs…

Les idées fusent. D’autres partagent leurs expériences en tant qu’hébergeur.se.s… L’envie de participer à ce magnifique mouvement citoyen se fait de plus en plus sentir. 

La soirée touche malheureusement déjà à sa fin.

On se dit « au revoir » parce qu’on sait que ce ne sera pas la dernière fois qu’on se verra ! 

Pour être tenu·e au courant de la suite, rejoignez le groupe Facebook « Hébergement Plateforme citoyenne » et la page « Etterbeek – Hébergement plateforme Citoyenne »: https://www.facebook.com/groups/143685316273290/ 
ou prenez contact avec Delphine : delphine.d@bxlrefugees.be Le site de la Plateforme: http://www.bxlrefugees.be/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.